L’essentiel n’est pas le sujet mais ce qui se dégage de l’œuvre même, ce qu’elle nous renvoie, nous transmet. Au risque d’employer quelques lieux communs, mais qu’il n’est peut-être pas inutile de rappeler, une œuvre se doit de nous bousculer, nous interroger, nous émouvoir, nous toucher et/ou nous transporter avant même que l’on en saisisse le sens.
Une telle œuvre est, à mon avis, réussie parce « qu’habitée », où l’on sent instinctivement derrière celle-ci un artiste nous délivrant sa vision du monde. Ce que j’appelle sa « vérité » propre.

Créer est un engagement total. Par définition un artiste qui s’engage sincèrement est fatalement critique et cette critique se ressentira au cœur même de son travail.

Claude DUVAUCHELLE
Peintre sculpteur – Président de Figuration Critique