calendrier

  • 2017Programme 2017

  • 2016Bastille Design Center – Paris 2016

  • 2015Bastille Design Center – Paris 2015

  • 2013Bastille Design Center – Paris – France

  • 2013Espace Rex – La Baule/Le Pouliguen – France

  • 2012Bastille Design Center – Paris – France sept 2012

  • 2011Espace Kiron – Paris – France

  • 2010Espace Kiron – Paris – France

  • 2009Espace Kiron – Paris – France

  • 2008Palais Bondy – Lyon – France

  • 2007Palais Bondy – Lyon – France

  • 2006Mairie du XVe arrondissement – Paris – France

  • 2005Espace Saint-Martin – Paris – France

  • 2005Chateau de la Briantais – Saint-Malo – France

  • 2004Espace Saint-Martin – Paris – France

  • 2003Paris – France

  • 2002Exposition itinérante Calvados et Manche – France

  • 2001Paris – France

  • 2000La Défense – Paris – France

  • 2000Sintra – Portugal

  • 1999Séoul – Corée du Sud

  • 1999La Défense – Paris – France

  • 1998Toit de la grande Arche – Paris – France

  • 1997Toit de la grande Arche – Paris – France

  • 1996Toit de la grande Arche – Paris – France

  • 1996Solar Da Praca De Santa Maria – Obibos – Portugal

  • 1995Paris – France

  • 1994Grand Palais et Tour Eiffel – Paris – France

  • 1994Solar Da Praca De Santa Maria – Obidos – Protugal

  • 1994Séoul – Corée du Sud

  • 1994Santilla del Mare – Espagne

  • 1993Grand Palais – Paris – France

  • 1992Palais des Festivals – Biarritz – France

  • 1992Palais des Expositions – Mons – Belgique

  • 1992Grand Palais – Paris – France

  • 1991Grand Palais – Paris – France

  • 1991Moscou – Russie

  • 1991Copenhague – Danemark

  • 1990Grand Palais – Paris – France

  • 1989Grand Palais – Paris – France

  • 1988Grand Palais – Paris – France

  • 1988Acropolis – Nice – France

  • 1987Grand Palais – Paris – France

  • 1986Anvers – Belgique

  • 1986Séoul – Corée du Sud

  • 1986Grand Palais – Paris – France

  • 1985Grand Palais – Paris – France

  • 1985Fort Mason center – San Francisco – USA

  • 1984Grand Palais – Paris – France

  • 1983Grand Palais – Paris – France

  • 1982Centre d’art de la Rive gauche – Paris – France

  • 1981Joinville-le-Pont – France

  • 1980Centre culturel de la rue du Louvre – Paris – France

  • 1979Théatre le Ranelagh – Paris – France

  • 1978Musée du Luxembourg – Paris- France

Bastille Design Center – Paris 2016

Programme du salon de septembre 2016

 

L’ouverture au public mercredi 14 dès 14h00
vernissage le même jour de 18h00 à 22h00, ainsi que la remise des prix (Boesner et ArtCité).

Vendredi 16 à 15h00, Hommage à Hans Ruedi Giger

Projection du film HR GIGER REVEALED par David N. Jahn (52 mn) et un montage
ART MOTION par Petr Lukskan (33 mn).

Samedi 17 à 15h00 Conférence-Discussion sur l’Atelier du Non Faire
Le Pavillon 53 est un atelier de libre expression en milieu psychiatrique ouvert en 1983 par Christian SABAS, infirmier psychiatrique, mais aussi peintre, auteur et musicien. Situé au sein de l’Établissement Public de Santé Maison Blanche, à Neuilly sur Marne, le Pavillon 53 ainsi que les 8000 œuvres qu’il renferme sont actuellement en sursis depuis 2005, suite aux ventes successives, notamment par l’hôpital à la mairie, puis par la ville à une Entreprise Publique à caractère Industriel et Commercial, en vue de la construction de 4 200 logements. Ainsi le Pavillon 53 et ses œuvres semblent promis aux marteaux piqueurs… À moins que…

Déroulement de la conférence :

1°/ Présentation de l’Atelier du Non Faire/ :

Cette présentation sera faite par Arnold Bugnet, actuel Président de l’Association. Il retracera l’historique de ce pavillon 53, depuis ses débuts en 1983 , les grands moments de cette action, puis les difficultés à partir de 2003, avec la vente du terrain, et l’injonction de quitter les lieux. Un point sera fait sur les dernières démarches et la situation actuelle.

2°/ Discussion : du brutal au fragile

La discussion  portera d’abord sur l’ensemble des problèmes soulevés par la sauvegarde du pavillon. Quelle pourrait être la destinée de ces œuvres ? Peuvent-elles être dissociées et vendues séparément ? Ces œuvres pourraient-elles entrer dans une collection d’art Brut ? S’agit-il d’un ensemble indissociable de son lieu de création (le pavillon 53). Quelles sont les démarches qui ont été menées jusque-là auprès des autorités locales ou nationales ?

Les questions ne manquent pas sur ce sujet. Figuration offre une tribune à cette association du Non Faire pour présenter tous les problèmes qu’elle a rencontré jusque-là et les moyens qui seraient nécessaires à la sauvegarde de ce patrimoine.

3°/ Projections de diapositives sur ce lieu (ou d’un petit film d’une vingtaine de minutes)

4°/ Deuxième Discussion : de l’art thérapie à l’art 

Bien sûr, à travers cette démarche de psychothérapie, se pose immédiatement le problème de la qualité des œuvres et de leur promotion. C’est la question que pose (ou devrait poser) l’Art Brut, en vogue actuellement. La pratique de l’art thérapie en milieu psychiatrique fait-elle obligatoirement de tous les patients des artistes ? L’expression artistique de ces personnes peut-elle et doit-elle nécessairement être considérée comme création d’œuvre d’art ?

Bernadette Grosyeux se trouve à cette jonction, avec son association « Eg’Art », qui s’est donnée pour objectif de « permettre aux personnes isolées autodidactes ou dans une situation potentiellement porteuse d’exclusion (en situation de handicap mental ou psychique, enfermement, maladie…) ayant un talent avéré dans le domaine des arts visuels, d’exposer et de vendre leurs œuvres (peinture, dessin, sculpture, installation, photographie, vidéo…) ». (www.egart.fr).

Puissant médium d’expression et de sublimation, la pratique de l’art ne possède-t-elle pas  intrinsèquement le pouvoir de favoriser chez chacun le bien être psychique ?

Au sein de l’institution, n’est-elle pas un médium pouvant éventuellement  aider l’individu à s’extraire de la « folie » et dans certains cas révéler une « âme d’artiste » ?  Pour autant cela signifie-t-il que tous les individus en situation de handicap mental ou psychique sont artistes et les artistes par extension tous « fous » ?

L’artiste même potentiellement « fou » ne reste-t-il pas avant tout un artiste ?

Et qu’en est-il de tous ces artistes dits « normaux », eux aussi très souvent en détresse psychologique, social ou financière, n’ayant pas forcément l’autonomie ou la capacité de promouvoir leur création ? Tous les artistes en général, sans distinction aucune ne sont-ils pas confrontés à ces difficultés ?

L’un des objectif de Figuration Critique est, au travers nos expositions annuelles, de proposer une modeste visibilité à tout artiste de talent, proposant un travail de qualité, d’une implication forte, avec comme seule exigence « thématique » , une figuration critique.

Intervenants :

Arnold Bugnet, artiste et activiste du Non Faire

Bernadette Grosyeux, Directrice des établissements et services médicaux sociaux de MFPass, créatrice de l’association Eg’Art

Françoise Monnin, Rédactrice en chef d’Artension

Violette Villard, philosophe et membre du Non Faire