Laurence SIMON

SIMON Laurence

Peinture d’un monde silencieux, enveloppé de drapés ou de bâches – objets de rebut, d’abandon, arbres blessés, échafaudages et façades, murs décrépis – telles des vanités contemporaines. Un regard qui veut dévoiler la face cachée du quotidien, rechercher l’essentiel dans ce que beaucoup nomment banalité, trouve la beauté dans la boue.
Capter l’éphémère, figer les métamorphoses et dégradations, avec la mélancolie de ce qui ne sera plus, y insérer parfois la mémoire de l’Art pour la pérennité qu’elle recèle, et surtout pour que l’onirisme demeure au monde.

J’ai peint beaucoup de ruines, de désastres, causés par le temps ou ceux que sans cesse l’homme perpétue, no man’s land où la présence humaine n’est perceptible que par les traces laissées qui demeurent par-delà l’absence.
Mon travail s’est toujours décliné de façon sérielle, principalement sur de grands formats, sans doute pour mettre les plus insignifiants détails à l’échelle de l’importance que j’y décelais.

 

This painted world is silent, wapped in sheets and tilts – rebuted things, rejjected, wounded trees, scaffoldings and façades, decrepit walls – looking like modern vanities. A glance at the hidden side of all day life, and seeking the essential in what seems commenplace, finds beauty in muck.

To grasp times going, metamorphosis and damages, with the melancholy of what will not exist anymore, and insert in it Art Memory for its perenial value, and, above all, in order that dreams remain in this world.

I painted many ruins, desasters, due of time or men. It’s a no man’s land where human presence is visible through traces only, behind absence.

My work is structured in series, large formated, so as to give to the most insignificant details the scale I perceived

Villa Gabriel, 9 rue Falguière 75015 Paris - France 01 47 83 65 09 06 89 90 79 66
lsimon75@aol.com
www.laurence-simon.fr